Archives mensuelles : mai 2007

OLYMPISME

didier.jpg

La décision de créer des jeux olympiques de la jeunesse à été entérinée par la commission exécutive du CIO le 26 avril.
Réservé à des participants de quatorze à dix huit ans, ces jeux seront organisés tous les quatre ans.
Dans une interview donnée à un grand quotidien national, le president du CIO indique que ces jeux devraient aider les jeunes à passer de l’adolescence à l’âge adulte. Mettre en présence des jeunes de culture, d’origine, de langue, et de religion différentes afin qu’ils se comprennent mieux.
Ni drapeaux, ni hymnes nationaux afin d’éviter tout nationalisme. (n’est-ce pas reconnaître implicitement que drapeaux et hymnes nationaux n’ont pas leur place dans des compétitions qui prônent l’universalité ?)
Alors soit, le sport, peut et doit être un outil éducatif valorisant les valeurs de respect de solidarité, il doit permettre de sortir du repli identitaire qu’il soit religieux, ou social.
Je doute fortement que ce type d’organisation permette à des adolescents d’exercer leurs sports dans des conditions idéales à leur épanouissement.
Il suffit d’avoir étudié même succintement la physiologie pour savoir qu’à l’âge de quatorze ans les bouleversements biologiques (poussée hormonale, croissance musculaire et osseuse) sont incompatibles avec le sport de haut niveau parce que c’est bien de cela qu’il s’agit.
Quelles sont les fédérations qui sélectionneront ces jeunes athlétes sans en attendre en retour leurs quotas de médailles ?
A partir de quel âge seront ils détectés et sélectionnés pour participer à des stages de préparation ? On peux imaginer dans quelques années la présence à l’INSEP, d’enfants de 10 ans subissant des entraînements intensifs avec quelles conséquences physiques et psychologiques ?
Vu les sommes mises en jeu, on parle de 30 à 40 millions de dollars d’investissement pour les villes organisatrices ; celles-ci chercheront forcement à rentabiliser leurs investissements : droits télé, sponsoring, etc. Pour maintenir des taux d’audience élevés et faire monter les prix, nos jeunes sportifs devront se montrer particuliérement performant, la tentation du recours aux préparations artificielles ne sera t’elle pas trop forte ? A ce propos, il n’est pas fait mention de contrôle antidopage lors de ces jeux.
Seront-ils comme leurs aînés contraints par les fédérations au suivi longitudinal et aux contrôles inopinés. On imagine la scène des médecins diligentés par le ministère des sports, venir contrôler ces derniers en salle de classe «excusez-nous jeune homme veuillez pisser dans ce flacon» ubuesque mais possible.
Parents et enfants ne seront-ils pas tentés par les offres mirobolantes de certains recruteurs qui se serviront des jeux pour y faire leur «marché» ? Avec quelles conséquences sur l’équilibre familial et scolaire ?
Si on cumule le budget des fédérations, des organisateurs, des droits télé, de la publicité, imaginons ce que les clubs et les associations pourraient mettre en place comme programmes servant utilement à l’épanouissement de nos chères têtes blondes ?

PREAMBULE BLOG DESPORT : 05/05/07.

Un outil pour exprimer, partager ses convictions, ses coups de gueule, son enthousiasme, en voilà une bonne idée.
Et alors, J’en fais quoi de cette technologie qui permet à tout à chacun de s’affranchir des média de masse, de ses inhibitions Qu’ai-je à dire qui mérite que l’on y consacre quelques précieux instants ?
Qui n’a pas ressenti ce besoin de donner sa propre vision ou son propre point de vue sur les petits et grands événements qui font l’actualité ?
Politique, faits de société, sport, religion, éducation, culture, média, les sujets sont aussi nombreux que les raisons de s’exprimer.
En ce qui me concerne l’élément déclencheur à été la création de ma société.

logo_agatsu_n30_site.jpg

Agatsu conçoit et distribue des tee-shirts destinés à tous ceux pour qui le sport est source de d’épanouissement, de partage, de respect, de dépassement de soi, de découverte de l’autre.

genecarrekhaki_h.jpggenephrasevert_f.jpggenefriserose_f.jpgcourseapiedchronoabricot_f.jpgsilhouettenatationblanc_f.jpgpolosilhouetterugbynoir_h.jpgsilhouettevelovert_h.jpgpolosilhouettetennisblancchine_h.jpgsilhouettecourseapiednoir_h.jpg
Une vision du sport, partagée par des millions d’entre vous, qui chaque jour chaussent leurs baskets pour un jogging, une partie de foot, qui enfourchent leur vélo, effectuent quelques brasses dans la piscine du coin ; milles activités qui permettent d’être soi, loin des contingences du quotidien.
À tous ceux-là, je vais essayer à travers ce blog d’exprimer un point de vue différent de celui qui est véhiculé dans les pages sport de nos médias.
Non, le sport ce n’est pas que : des histoires de transfert à coup de millions d’euros, des descentes de police dans des hôtels sur la route du tour, des records qui ne veulent plus rien dire, des sportifs transformés en « money price » par des investisseurs douteux, des suporters haineux, des drapeaux et des hymnes nationaux.
Entendons nous, je suis moi-même très souvent spectateur et téléspectateur d’événements sportifs, j’admire ces athlètes de haut niveau, qui par leur travail et leur force de caractère s’élèvent au-dessus du commun des mortels.
Je n’ai pas non plus vocation à être le chevalier blanc qui dénoncerait tous les travers du sport. Pas de morale facile, pas de coups en dessous de la ceinture.
Bien à vous.
PS : sport n. m. (mot anglais ; de l’ancien Français. Desport, amusement)