Archives mensuelles : décembre 2007

PEKIN 2008

Depuis l’annonce de l’attribution des JO de 2008 à Pékin, quelques voies se sont élevés pour dénoncer ce choix.
Certains en appel au boycott !
Lors de la dernière campagne présidentielle la candidate socialiste intérrogé sur les massacres perpetués au Darfour à repris à son compte cet idée afin de faire pression sur le régime chinois soutient économique de Khartoum.
Les organisations humanitaires dont reporter sans frontières milite activement pour le boycott.
Il faut reconnaître que ces appels pèse peu de poids dans le paysage médiatique et politique
Les intérêts économique et géopolitique étouffant toutes voix contestataires.
Fortement soumis aux pouvoirs de l’argent , convoité par des groupes cotés au cac40 et au nasdacq ,le sport peut –il faire l’économie « d’éthique « , est –il un produits soluble au service de l’ économie et du politique ?
Liberté de la presse quasi inexistante, journaliste emprisonnés, plus de mille exécutions capital par an , pas de liberté syndicale politique, et religieuse.
Loin des valeurs de la chartre olympique , l’organisation des jeux à Pékin est un mauvais tour joué au sport et à ses valeurs : fraternité et acceptation des différences ethnique religieuse et politiques .
Faute de réaction des instances sportives y aura t’il 40 ans après Mexico un Smith ou un Carlos pour manifester leurs désaprobations ?

LADJI PRECURSEUR ?

Si la nouvelle année était l’occasion de dépoussiérer les méthodes d’entraînement trop souvent empiriques, laborieuses, « chiantes »… 

A ma connaissance, peu d’expériences sont menées pour faire « travailler » les athlètes de façon ludique, en créant des ponts entre plusieurs disciplines.

Une ou des activités complémentaires, nous permettant d’être encore meilleur, tout en faisant le plein de nouvelles rencontres et de sensations.

Qu’un athlète comme Ladji Doucouré se retrouve à tourner sur un vélo à pignon fixe, sur la piste de l’Inseep nous indique qu’il est à la foie, un grand champion et quelqu’un de curieux, sachant remettre en question des méthodes d’entraînements trop souvent répétitives et lassantes.

Il n’est pas aisé de se confronter à l’inconnu, monter dans les virages et plonger à la corde sans pouvoir freiner ! Grosse montée d’adrénaline garantie.

S’enfermer dans des schémas d’entraînements par trop sclérosant peut mener certains sportifs à la saturation et au manque de motivation, la répétition à outrance de mouvements ou de séries : à la blessure.

Ladji est-il un précurseur ? Bien pensé et encadré ces activités complémentaires ne permettraient-t-elle pas d’éviter ces écueils ?

 

Évolution ou révolution ? Entraîneurs, pratiquants, Ladji nous donne matière à réflexion, brisons les idées reçues et donnons nous la chance de nous enrichir de nouvelles expériences. À pied, à cheval, dans l’eau ou dans les airs.

Bien à vous.

Ps. : Envie de jouer ou père noël ? Aller sur le lien suivant :

www.sportsansfrontieres.org