J’aimais déjà la France…

J’aimais déjà la France, après ce tour je l’ai aimé encore plus.
Sebatiao Salgado

mcith_426x284_86-9-19-15a-min

Profitant d’un séjour à Paris, j’ai eu l’opportunité de voir l’expo présentée par la galerie Polka http://www.polkagalerie.com/fr/sebastiao-salgado-travaux.htm sur le travail de S. Salgado consacré au tour de France 1986, travail de commande pour le  journal Libération.
Un magnifique travail en noir & blanc.

Bien plus qu’un reportage sur la course et ses coulisses, S. Salgado s’attache aux regards et aux attitudes des protagonistes, cyclistes, suiveurs, mais surtout à ce qui fait le tour : les spectateurs, un voyage à travers une France en fête, citadins en villégiature, paysans, ouvriers, peu importe la course seul compte le fait d’en faire partie. Le choix de S. Salgado de travailler en noir et blanc nous plonge dans une France ou le temps et la technologie n’a pas de prise, ces photos pourraient dater de l’époque des forçats de la route.

Elles respirent le temps des moissons, les congés payés, le vivre ensemble, l’excitation de l’attente, la fugacité du moment, le plaisir simple et enfantin de chercher à travers ce serpentin multicolore, notre champion.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire