Archives pour la catégorie Cyclisme

15179466991_967b344e73_b

A l’initiative de de David Trimble en 2008 a lieu à Brooklyn le premier Red Hook Crit.
Le principe : un circuit urbain d’environ 1,3 km à parcourir 25 fois,  3 poules mixtes, allant des plus faibles au plus costaudes.
Le but : participer à la « main race » (la finale).
Pour en arriver là, chaque participant doit réaliser lors des poules un temps canon.
Grâce à une application « red hook », les riders sont informés en temps réel et peuvent en fonction de leurs état de fraicheur, décider de continuer pour améliorer leur temps ou de sortir de la course.
Seul les 85 meilleurs temps sont qualifiés pour la « main race ».
Spectacle garanti lors de la finale, le plus souvent courue de nuit dans dans un espace urbain fermé.
Les moyennes réalisées sont proches des 43 km/h sur un fixie avec plusieurs virages a 90°.
Le Show est partout, les équipementiers sont largement présent afin de communiquer sur un événement  « branché »…  Tatouages, percing, beaux gosses et vélos au top sont au rendez-vous pendant cette fashion-week cycliste !
Les Red Hook Crit sont aujourd’hui disputés à Londres, Barcelone, Milan & Brooklyn.
Pour en savoir plus :

2016 Championship Series


http://www.mashsf.com/category/redhook-crit

RED HOOK CRIT- BARCELONE 2013

Croque autos

PacmanCycleVMCHbleu

Centre urbain saturé, stationnement difficile et couteux, temps perdu, pollution, efficacité énergétique désastreuse, nuisance sonore, enlaidissement de l’espace urbain (parking, zone commerciale)…
l’automobile, si elle se conçoit en zone rurale, n’a plus sa place dans les villes.
Après avoir misé sur le tout auto, les municipalités aujourd’hui font du rétro pédalage, la plupart du temps sous la pression des associations et des mouvements écologiques. Le développement des transports en communs plus vertueux est une des réponses, le vélo en est une autre : énergétiquement plus efficace que n’importe quel autre mode de déplacement, silencieux, propre, rapide, bon pour soi et les autres, beau !
Peu couteux il y en a pour tout le monde, du vélo d’enseigne nationale, au fixie, au vélo cargo (voir le dernier article de l’excellent magazine « 200 » sur ces Nantais qui ont fait de leur vélo (triporteur) leur outil de travail, à celui des créatifs de « Addbike » et leur vélo modulaire, de la randonneuse au gravel franchement vous n’avez plus d’excuses pour laisser la voiture au garage.

LE TOUR EN 10 JOURS

Eiviestretto

Imaginez un vélo vous dépassant sur l’’autoroute ?

L’idée d’une fatigue excessive vous poussera sûrement à un arrêt sur la première aire  de repos.

Vous, vous promettrez d’’arrêter les apéros prolongés, de ne plus fumer de produits illicites ; de ne plus regarder le journal télévisé, donc de stopper tous psychotropes altérant votre jugement.

Un vélo flashé à 130Km/h ce n’est pas votre imagination qui vous joue un mauvais tour, mais bien le pari réussi par le suisse, Francesco Russo (pilote) et le slovène Damjan Zabovnik (ingénieur), avec une moyenne de 91,556 Km/h et une pointe dépassant les 130Km/h.

À partir d’’une machine entièrement carénée, proche du vélo couché, construite  à base de résine époxy et de carbone, disposant de 2 tubes pour l’’échange air/co2  d’’un plateau et d’’une cassette 3 vitesses, d’’un ingénieux système de rétrovision  puisque le pilote pour les besoins de l’’aérodynamisme, pédale tête dans le sens inverse de la marche.

Fabuleux moyen de transport, réunissant écologie, budget réduit, bénéfice pour votre santé, ne cherchez  plus votre prochain moyen de transport, il se nomme  « l’’ ».

Imaginez Tony Martin ou Fabien Cancellera  aux commandes de ce « vélo » et le Tour de France sera bouclé en 10 jours.

MAUVAISE BLAGUE !!!

Donc c’’est confirmé, Lance Amstrong revient dans le peloton professionnel. Faut-il s’’en réjouir ou en pleurer ?
Les deux mon général !

Je m’’explique : du point vu sportif, peu de champions tous sports confondus ont marqué leur discipline à ce point.
Il faut reconnaître  que cet athlète n’’a pas fait dans la demi-mesure. Victorieux de 7 Tours de France, champion du monde à 21 ans, vainqueur de 2 Dauphiné libéré et, de 22 étapes sur le Tour……
Et de quelle manière ces victoires ont été acquises ! Toute adversité tuée dans l’œ’œuf dès la première étape de montagne.… Rappelez-vous ce rythme de pédalage infernal, ce regard bleu acier fixant les sommets.
Mais suffit-il d’aligner les performances pour être considéré comme un champion ?
L’’arrogance, le mépris de l’autre, souvenez-vous de l’épisode nauséabond sur les routes du Tour avec Philippo Simeoni, l’affairisme, la culture du secret, les liens d’’argent avec l’’UCI, la suspicion et les révélations du quotidien  » l’’équipe  » (trace d’’epo retrouvé dans ses urines post-Tour de France en 1998), sa relation avec le « doctor » Ferrari, etc
Du point de vue médiatique, son retour est une aubaine pour les médias, sa personnalité et le défi qu’’il ‘s’’est lancé devraient alimenter la chronique. Il y a fort à parier que les audiences de télé seront très élevées et le cyclisme mis en avant, mais avec quels bénéfices ?
Si l’’opération s’’avère intéressante pour les médias qu’’en sera-t-il pour le sport cycliste ?
Imaginons que sa domination soit aussi démesurée que durant ses années glorieuses, alors le cyclisme risque fort de perdre le peu de crédibilité qu’’il à réussi à regagner depuis trois ans.