Archives du mot-clé argent

COMBI OR COMBINE?

La natation est-elle devenue une discipline sportive qui prend l’’eau ? je veux dire est-elle crédible aux yeux du grand public ?
Ces fameuses combinaisons sont-elles l’œ’œuvre maléfique d’’un Belzébuth qui aurait pour tâche de faire rentrer les marchands du temple dans et hors des bassins ?
Le dopage du 21 siècle est-il devenu technologique, la hiérarchie en est-elle profondément bouleversée ?
Cielo, Bernard Leveaux, Bousquet, Pelps, dominateurs dans leur discipline squattent toujours les podiums.
Le monde de la natation : FINA (fédération nationale), entraîneurs ont-ils oublié que les records sont faits pour êtres battus ?
L’argument du prix des combis faussant l’égalité des chances  (valeurs 400 euros) tient-il la route ?

Vu les sommes en jeu c’est peu crédible.

Le sport de haut niveau n’est pas seulement le fruit de recherche  sur la physiologie, la nutrition, la biomécanique, les meilleurs méthodes d’entrainements mais aussi celle du moindre détail permettant de gagner des centièmes. Qui a eu l’’idée saugrenue de se raser le torse et la tête pour améliorer la glisse ?
Faut-il supprimer les roues lenticulaires et les casques profilés dans le cyclisme ? les ailerons aérodynamiques dans le sport automobile ? les raquettes en carbone dans le tennis, la pub pour les footballeurs… ? Pardon, je m’égare.

Alors pourquoi tant de vagues autour de ces combinaisons ?

L’’inégalité des chances pour accéder aux podiums internationaux tous sports confondus ne serait-elle pas à chercher du côté du porte monnaie ? Faites le total des médailles conquises par les nations riches et puissantes lors des rencontres internationales et vous vous rendrez compte que le sport de haut niveau est aussi juste que l’’égalité d’accès  aux soins et à l’’éducation entre un africain et un européen.

DÉPÊCHE AFP : 16/06/2018

Les dirigeants du groupe Manspeed sont soupçonnés d’’un délit d’’initié.
Les dirigeants du plus important team privé professionnel… dont le siège est basé à Londres sont soupçonnés d’’avoir revendu une partie de leurs stocks options avant l’’annonce officielle de la blessure du recordman du monde du 1OO mètres, le Sud Africain Leslie Gordon, 8’’18 au Championnat du Monde de Vancouver en 2015.
Manspeed fut le premier team privé à recevoir de l’’AMPA (Agence Mondiale du contrôle de la Performance Assistée) l’’autorisation à usage sportif des produits de la liste verte.
Suite à la plainte déposée par Mme Etouvu, représentant les petits actionnaires,
M. Josh Rendal, Rodolf Timborton, Peter Mc Quid, respectivement, dirigeant du fond de pension « Older People Happy », du labo pharmaceutique « Santé+ » et du groupe pétrochimique « ONSEGAV » ont été entendus au pôle financier de Strasbourg dont dépend Manspeed pour la licence Française.
Ce n’’est pas la première fois que cette société se retrouve sous les feux de l’actualité ; en 2013, ces mêmes dirigeants ont été condamnés à de fortes amendes pour avoir enfreint les règles européennes sur les paris en ligne.
Une longue enquête de la commission chargée de la délivrance de ces autorisations avait démonté un habile montage financier dans lequel le groupe Manspeed était le principal actionnaire.
Christian Bradrois conseillé aux questions sportives auprès du président de la république précise dans une ’interview donné au quotidien « La Planche », qu’’il va demander, lors de la prochaine réunion à Bruxelles des ministres des sports, que soient revues les règles d’’accès au marché boursier des teams professionnels.
Certaines voies s’’élèvent et demandent au Ministère des Sports de respecter les lois du marché afin de ne pas nuire à un secteur en plein développement.