Archives du mot-clé humanitaire

GAGNE À ÊTRE CONNU

543147-1.jpg

Étudiant brillant, diplômé de la prestigieuse université de Princeton, sportif talentueux, 3 fois médaillé aux jeux dont, un titre olympique en 2006, Joey Sheek spécialiste du 500, 1000, 1500 m de patinage de vitesse n’’est pourtant pas de ces athlètes qui font la une des quotidiens.
Imaginons un sportif français triple médaillé olympique, qui reverserait ses primes, l’’équivalent de 40000$, à une ONG, chargée de collecter des dons pour venir en aide à des enfants défavorisés.
Elu la même année « sportif de l’’année », co-fondateur de team Darfour regroupant 70 sportifs de toutes nationalités usant de leur statut pour sensibiliser l’’opinion publique sur la catastrophe humanitaire du Darfour, tel un Noah ou un Zidane il serait élu à coup sûr, sportif préféré des français, gendre idéal, courtisé par les politiques. Les annonceurs se l’’arracheraient pour essayer de nous faire passer des vessies pour des lanternes.

Et là rien, le vide sidéral, si le sportif est comme on nous le vend, un exemple à suivre pour la jeunesse, ceux qui font les rois et les reines serait bien inspiré de changer leurs modèles de réussite, plutôt que de nous « Chabaliser » les esprits.

 » LA PLUS GRANDE EQUIPE DU MONDE « 

ssf_lpgem.jpgDepuis quelques jours, une campagne de communication présente dans les principaux quotidiens nationaux et régionaux représente un enfant soldat accompagné de la légende suivante : « on préfèrerait le voir tirer des pénalties »
Sport Sans Frontières est à l’’origine de cette campagne. Cette « ONG » a pour but de venir en aide aux enfants ayant subi des traumatismes : conflits armés, catastrophes naturelles……
SSF utilise la pratique sportive à des fins éducatives et sociales. À travers des programmes adaptés, elle permet à des enfants souvent livrés à eux-mêmes et en perte de repères de se re-sociabiliser et de se reconstruire psychologiquement (17000 enfants ont bénéficié de ces programmes en 2007).
Se nourrir, se soigner, s’’éduquer, est la base de l’’équilibre fragile qui permet à chacun d’’entre nous d’’acquérir son indépendance, de construire sa vie.
Sport Sans Frontières participe efficacement au volet éducatif avec le travail de ses bénévoles et le soutien de ses donateurs.
Toutes celles et ceux, qui pratiquent une activité sportive, savent à quel point le sport peut aider à trouver l’’équilibre.
Aujourd’’hui nous pouvons soutenir cette ONG, tout en se faisant plaisir, comment ?
En achetant le tee-shirt de « La Plus Grande Equipe Du Monde ». Vous ferez partie de la grande famille des sportifs comme Ladji Doucouré, Tony Estanguet, Stéphane Diagana, Muriel Hurtis et bien d’autres chamions du sport, à soutenir Sport Sans Frontières.
Le tee-shirt LPGEM est en vente sur www.sportsansfrontières.org
www.agatsu.fr et dans le réseau des magasins made in sport.